Les éléments à prendre en compte pour la sécurité de votre filet horizontal

Faisons un point sur la sécurité et les chiffresannoncés. 

Y a-t-il une norme régissant les filets d’habitation ?

A l’heure actuelle il n’existe aucune norme pour un usage de filets à l’intérieur ou à l’extérieur des maisons. Le filet d’habitation n’est, à ce jour, pas assujetti aux règles de construction et n’est pas soumis non plus à une garantie décennale. Ses caractéristiques techniques ne sont pas en adéquation avec les besoins de la construction, que ce soit en usage privatif ou dans le cadre d’établissements recevant du public (ERP). Dans les faits, ceci est logique car les contraintes appliquées aux filets d’habitation sont bien différentes de celles imposées dans le gros œuvre et le second œuvre du bâtiment.

Il existe cependant bien une norme pour les filets de sécurité et les filets antichute : la norme française NF EN 1263 qui se décompose en deux parties :

  • NF EN 1263-1 : elle concerne les exigences de sécurité et les méthodes d’essais pour les équipements temporaires de chantiers et les filets de sécurité.
  • NF EN 1263-2 : elle concerne les exigences de sécurité pour le montage sur les équipements temporaires de chantier et les filets de sécurité.

Cette norme ne s’applique en aucun cas à l’utilisation des filets d’habitation, que ce soit en horizontal ou en vertical. En effet, les exigences de conception des filets antichute ne sont pas adaptées à l’utilisation que vous ferez de votre filet d’habitation. Par exemple, un filet antichute n’est pas conçu pour être confortable, et doit être changé dès qu’une personne s’installe ou tombe dans le filet.

Même si nos filets d’habitations auraient tous les prérequis pour être utilisés en tant que systèmes antichute, ils répondent à un cahier des charges totalement différent. Nos filets de catamarans, par exemple, ont été désignés et conçus pour augmenter leur résistance aux UV, avoir une élasticité plus contrôlée, ou encore offrir une maille extrêmement confortable afin d’être performants lorsqu’ils sont utilisés en tant que support de relaxation ou de lecture.

En tant que fabricant et concepteur de filets, LoftNets a entrepris la rédaction d’un cahier des charges adapté au milieu de l’habitation, en étant accompagné dans la démarche par un bureau de contrôle indépendant. Ce travail a abouti aux modèles constructifs que LoftNets propose selon vos usages, garantissant une utilisation en toute sécurité.

Quels sont les éléments de sécurité à prendre en compte pour l’installation d’un filet horizontal ?

1- Le support, la structure porteuse

Il/elle doit avoir la capacité de supporter simultanément 530 daN par mètre linéaire horizontalement, et 240 daN par mètre linéaire verticalement.

Le décanewton (daN) est une unité de mesure de mesure de la force. Il n’est pas possible de convertir le décanewton en Kilo. Pour faire cette conversion, il faut utiliser le kilogramme-force (kgf).

1 Décanewton [daN] = 1,019 716 212 977 9 Kilogramme-force [kgf]

La structure porteuse doit donc pouvoir supporter 540 kgf par mètre linéaire.

2- Les fixations, le système d’accroche

Les fixations fournies par LoftNets, disposées au minimum tous les 15 cm sur toute la périphérie du cadre, sont conçues pour résister individuellement à une force à l’arrachement de 225 daN au minimum. Le choix du type de fixation se fait alors selon le matériau du cadre / structure porteuse : support bois, support métallique, tube rond, support maçonné plein, béton, câbles supports…etc.

3- Le laçage

Le  laçage double en zig-zag recommandé par LoftNets pour tous les filets horizontaux est une exigence issue de l’approbation de nos filets par un organisme de contrôle indépendant

Cette deuxième corde participe en effet à remplir l’espace entre le filet et la cadre porteur, pour assurer une sécurité totale aux utilisateurs et aux plus jeunes enfants. De plus, le recours à une deuxième corde est une sécurité supplémentaire dans le cas où la première corde serait endommagée accidentellement.

Laçage double cordage Loftnets

Notre matériel est un cordage nautique de 10 mm de diamètre, avec une charge à la rupture de 1700 daN.

Au-delà de l’aspect sécuritaire conféré par l’utilisation d’un double cordage, ce système de fixation permet également de retendre votre filet d’habitation plus facilement.

Le laçage point par point est une technique utilisée pour fixer les trampolines de catamarans. Chaque point de fixation est directement attaché au filet par l’intermédiaire d’un cordage de 4 mm de diamètre. Cette solution de laçage est également très sécuritaire mais à l’inconvénient de ne pas permettre de retendre le filet rapidement. Il faudra alors décrocher chaque point pour refaire chaque nœud.

Laçage point par point

L’importance du retrait. Le retrait est l’espace de « vide » entre votre filet et la structure d’accroche. Le filet LoftNets est fabriqué dans une matière qui comporte un coefficient d’allongement faible (inférieur à 8 % pour le polyester Marine 3S, au lieu de 12-15 % pour un polyester classique).

En l’absence de retrait, un filet d’habitation serait nettement moins confortable et esthétique. LoftNets calcule les retraits adaptés à vos dimensions, et conserve un retrait minimal entre le filet et votre cadre porteur.

A l’utilisation, la taille de votre filet s’agrandira légèrement et le retrait permettra de retendre facilement votre filet en l’approchant au maximum du bord. 

4- Le filet 

La solidité du filet est analysée à l’aide d’un test de résistance à la rupture. La résistance à la rupture est déterminée par la force qu’une maille peut supporter avant déchirure. Une fausse idée consiste à croire que la résistance à la rupture correspond à la durabilité du filet à long terme, alors que c’est son usage et son environnement d’installation qui sont les 2 facteurs prépondérants.

Pour un filet d’habitation on parle généralement de résistance au m². La charge maximale de rupture, correspond au poids maximal qui amène à la rupture d’une maille. La charge maximale d’utilisation, correspond au poids que l’on peut mettre au maximum et en simultané sur le filet en utilisation normale recommandée.

Même si nos filets en polyester, polypropylène et polyamide ont des résistances à la charge très élevées, supérieures à 1000 kg/m², nous avons décidé de limiter les capacités d'accueil à 120 kg par m², et d’imposer une limite de 1 tonne (1 T) aux filets supérieurs à 8 m². Cette limite garantit une utilisation raisonnable des filets, dans le souci de préserver l'intégrité de la structure porteuse du filet, qui ne doit pas être chargée de façon abusive.

En résumé, votre filet peut supporter une charge très importante mais celle-ci sera transmise directement à votre structure qui doit être dimensionnée pour cet usage.

Vous avez encore des interrogations ? Nos conseillers experts sont là pour vous aiguiller, n’hésitez pas à les contacter.

Partager ce contenu